Jean Albert McEwen

Né à Montréal en 1923, McEwen entreprend des études en pharmacie à l’Université de Montréal tout en s’initiant en autodidacte à la peinture. De 1949 à 1951, il apprend le métier aux côtés de Paul-Émile Borduas, puis, lors d’un voyage en France (1951-1952), il fait la rencontre de Jean-Paul Riopelle et produit ses premières compositions all-over. Vers le milieu des années 1950, il rompt définitivement avec le style de Borduas et développe sa propre technique de peinture, qu’il applique avec les mains. En 1956, McEwen présente à la galerie L’Actuelle un ensemble de tableaux qui, comme le souligne Constance Naubert-Riser, « constitue le point de départ véritable de son œuvre », dont l’esthétique est à inscrire dans une mouvance néoplasticienne puisant dans l’expressionnisme abstrait et le Color Field. Les œuvres de McEwen ont été présentées à maintes reprises dans des expositions individuelle et collective à Montréal, à Québec, à Toronto et à New York. En 1973, le Musée d’art contemporain de Montréal lui consacre une rétrospective; il est suivi par le Musée des beaux-arts de Montréal en 1987. McEwen a reçu de nombreux prix et distinctions au cours de sa carrière, notamment le prix Victor-Martyn-Lynch-Staunton du Conseil des arts du Canada en 1977 et le prix Paul-Émile-Borduas, qu’il obtient en 1998, un an avant de s’éteindre à Montréal.






Ventes précédentes

Demander votre catalogue