Alfred Pellan

 

Alfred Pellan est né à Québec en 1906. En 1920, il étudie à l’École des beaux-arts de Québec. Premier boursier en peinture de la province, il part pour Paris six ans plus tard. Pellan poursuit ses études à l’École supérieure nationale des beaux-arts de Paris, où il reçoit le premier prix de peinture en 1928. Il réside à Paris jusqu’en 1940, travaillant aux académies de la Grande-Chaumière, Colarossi et Ranson. Fuyant la guerre, l’artiste revient au Canada, où il enseigne la peinture à l’École des Beaux-Arts de Montréal de 1943 à 1952. L’année 1948 est fondatrice pour Alfred Pellan, instigateur du mouvement d’avant-garde Prisme d’yeux, qui comptera 15 signataires au manifeste. Parmi les nombreux prix et distinctions que Pellan reçoit au cours de sa prolifique carrière, mentionnons le premier prix de la première grande exposition d’Art mural de Paris (1935), le premier prix de peinture de la 65e Exposition annuelle du printemps au Musée des beaux-arts de Montréal (1948), la bourse de la Société royale du Canada (1952-1953), le premier prix au concours de murales pour le City Centre Building de Montréal (1957) et un doctorat honoris causa de philosophie de l’Université d’Ottawa (1969). Pellan reçoit le Prix Paul-Émile-Borduas en 1984 et est décoré de l’Ordre national du Québec en 1985. Il s’éteint à Montréal le 30 octobre 1988.