Miyuki Tanobe

Miyuki Tanobe naît à Marioka, au Japon, en 1937. Dès son plus jeune âge, elle étudie avec Itaru Tanabe, grand maître de la peinture à l’huile, ainsi qu’avec le réputé Chou Ota. En 1959, elle obtient son diplôme de professeur de dessin et de peinture de l’Université des arts de Tokyo (Geidai). Elle devient l’étudiante de Seison Maida, maître incontesté du nihonga. En 1960 et 1961 ont lieu ses toutes premières expositions. Elle est également admise, en 1961, au salon d’automne de la peinture nihonga à Tokyo. En 1962 et 1963, elle travaille à l’atelier La Grande Chaumière, à Paris, et s’inscrit à l’École supérieure nationale des beaux-arts de Paris, où elle étudie avec le maître Chapelain Midy. Elle fait ensuite un bref retour au Japon, puis, en 1971, s’établit à Montréal à la suite de sa rencontre avec Maurice Savignac. À partir de 1972, Tanobe tient régulièrement des expositions individuelles à la galerie L’Art français, qui deviendra plus tard la Galerie Jean-Pierre Valentin. Les œuvres de Tanobe dépeignent la vie quotidienne des quartiers de Montréal et d’autres villes canadiennes. L’artiste emploie un style documentaire, ludique et coloré se rapprochant de l’art naïf.  Le nihonga, technique de prédilection de Tanobe, est une technique japonaise apparue vers la fin du 19e siècle qui consiste à employer de la couleur en poudre broyée à la main, liée avec de la colle, puis appliquée au pinceau et à l’eau. Des cristaux de roche, du sable et d’autres matières minérales y sont incorporés pour donner plus ou moins de corps à la matière picturale. Comme support, l’artiste utilise le papier de riz tendu sur un châssis ou un panneau rigide. Miyuki Tanobe a obtenu le prix du Conseil des arts du Canada en 1981 pour son illustration du poème « Les gens de mon pays » de Gilles Vigneault. Elle a été reçue membre de l’Académie royale des arts du Canada en 1994 et élue Officier de l’Ordre national du Québec l’année suivante. En 2002, elle est devenue membre de l’Ordre du Canada et a reçu la Médaille du jubilé d’or de la reine Elizabeth II.